La fracture sociologique des 30 dernières années : Générations « Y » et « Z »

  1. Les enfants des « 30 glorieuses » : « Baby boomers » et « Génération X »
  2. Les enfants des « 30 piteuses » : « Génération Y et « génération Z »

LES VALEURS GENERATIONNELLES

BABY BOOMERS

(1945 – 1960)

génération X

(1960 -1980)

génération Y

(1980 – 1996)

génération Z

(1996 - …)

-Bâtisseurs d’un nouveau monde post-1945

 

-Génération charnière

 

-Idéalisme, volonté de réformer le monde

 

-Génération « travaillomane »

 

-Recherche de la réussite professionnelle

 

-Respect des institutions

 

-Loyauté envers l’entreprise

 

-Loyale à la hiérarchie

 

-Expression collective

-Quête d’identité

 

-Victime des problèmes économiques

 

-Valeurs plus individualistes, mais joue encore le jeu de l’entreprise

 

-Emergence N.T.I.C

 

-Déséquilibre vie personnelle/ vie professionnelle

 

-Méfiance à l’égard des institutions

 

-Réussite comme maître-étalon

-Besoin d’immédiateté

 

-Distance vis-à-vis de l’entreprise

 

-Confiance et optimisme

 

-Génération « Erasmus »

 

-Recherche d’un projet de vie

 

-Quête de développement personnel

 

-Besoin de reconnaissance

 

-Exigence du respect de leurs droits

 

-Volonté de travailler moins et mieux

 

-La carrière n’est plus l’objectif principal

 

-Hyper-connexion permanente

 

-Fin de la notion du plan de carrière

 

-Zapping et infidélité assumée

 

-Ruptures brutales/employeur

 

-Précarité intégrée dès le plus jeune âge

 

-Génération spontanée d’entrepreneurs

 

-Relation hiérarchique décomplexée

 

-Autodidacte

 

-Individualiste, mais en recherche de « mentor »

 

-Recherche de sensations et d’émotions

 

-Des « times out » pour faire ce qu’on a envie

 

management